Suivez ce blog via Facebook

dimanche 27 juillet 2014

Un médecin américain ayant travaillé auprès de patients infestés par l'Ebola est lui aussi infesté et serait gardé dans un centre de traitement au Liberia: il était avec sa famille en Afrique et sa femme et ses enfants ont été retournés aux États-Unis... (la période d'incubation est de 2 à 21 jours)

http://www.theguardian.com/science/2014/jul/27/us-doctor-liberia-tests-positive-ebola

* Fiche descriptive de l'Ebola par l'Agence de santé publique du Canada:
http://www.phac-aspc.gc.ca/lab-bio/res/psds-ftss/ebola-fra.php

Le virus Ebola se transmet par voie aérienne, selon une nouvelle étude
http://www.sciencenews.org/view/generic/id/346435/title/Ebola_may_go_airborne

Nigeria death shows Ebola can spread by air travel
http://news.yahoo.com/nigeria-screen-airline-travelers-ebola-165545938.html


4 commentaires:

  1. Brantly's wife and children had been living with him in Liberia but flew home to the U.S. about a week ago, before the doctor started showing any signs of illness, said Melissa Strickland, a spokeswoman for Samaritan's Purse.

    "They have absolutely shown no symptoms," she said.

    A woman who identified herself as Brantly's mother said the family was declining immediate comment when reached by phone in Indiana late Saturday.

    Donc la famille de ce docteur qui est maintenant infecté est rentrée aux Etats-Unis il y a une semaine. Ils disent que c'était avant que le docteur ne montre des signes de la maladie... mais si elle met entre 2 a 21 jours pour se déclarer....

    http://www.foxnews.com/health/2014/07/27/american-doctor-in-liberia-tests-positive-for-ebola-virus/

    Houston est l'un des aéroports du Texas aux Etats-Unis qui dessert Lagos. Atlanta en est un autre je crois et de nombreux américains font des allés et retours tous les mois entre le Nigeria et les States, ils travaillent dans l'exploitation des ressources naturelles la bas. Je ne comprends pas pourquoi vu que la situation semble leur échapper, ils ne ferment pas les aéroports des pays touchés ???!!! Et ils n'ont même pas mis en quarantaine les passagers qui voyageaient avec lui en plus !!

    L'article de la revu scientifique date de 2012, donc depuis longtemps deja ils savent que ce n'est plus seulement transmissible par contacts physiques avec une personne infectée !!

    RépondreSupprimer
  2. Sa femme et leurs enfants sont rentrees la semaine derniere.....

    On Saturday, Samaritan's Purse announced that American doctor Kent Brantly had become infected. The 33-year-old former Indianapolis resident had been treating Ebola patients in Monrovia and started feeling ill, spokeswoman Melissa Strickland said. Once he started noticing the symptoms last week, Brantly isolated himself.

    http://www.cnn.com/2014/07/27/world/africa/ebola-american-doctor-infected/index.html

    Donc tu penses comme moi ? Sa femme est repartie avec les enfants des qu'il a senti qu'il etait malade... Donc quelles sont les chances pour qu'elle ou l'un des enfants soient aussi malades dans quelques jours ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sa femme et ses enfants pourraient être infectés, mais ils peuvent aussi être le prétexte pour faire entrer l'Ebola aux États-Unis...

      Faites-vous des limonades citronnées, chargez-vous à bloc de vitamines C et l'Ebola ne collera pas sur vous!

      Supprimer
  3. Oui c'est peut être ce qu'ils cherchent aussi.

    Il y en a qui sont en train de se frotter les mains ont dirait.... disant qu'ils en ont un qu'une épidémie comme celle ci était l'occasion parfaite pour l'essayer et que ce ne serait pas éthique que de ne pas le tenter

    "Despite these challenges, there are vaccines being developed by a range of organizations, including the vaccine research center at the U.S. National Institute of Allergy and Infectious Diseases (NIAID) -- and some argue that an outbreak is the perfect time to trial them.
    "It would be unethical not to acknowledge that potential new treatments could both save lives and reduce transmission in this and future outbreaks," says Dr Jeremy Farrar, director of global charitable foundation the Wellcome Trust. Farrar has recently called for new approaches to be used in controlling the outbreak as no other opportunity will enable the further development of new treatments or vaccines."

    http://www.cnn.com/2014/07/25/health/ebola-outbreak-experimental-vaccines/index.html

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés