Suivre ce blog via Facebook

mercredi 23 mai 2012

Pendant que les souris dansent: la loi C-38 permet aux agents américains d'être accrédités comme policiers en territoire canadien! La loi C-38 est aussi restrictive que la loi 78....

* Je n'ai pas lu toutes les implications de cette loi, mais selon les informations que j'ai trouvées, cette loi contient des tenants et des aboutissants extrêmement inquiétants pour la démocratie.  En plus, les députés n'ont eu que 7 jours pour prendre connaissance et débattre d'un document qui contient 400 pages!  Pendant que le peuple est dans la rue, l'étau se resserre...

Selon un article dans le Magazine de l'ambassade, le gouvernement Harper va de l'avant avec plusieurs initiatives qui pourraient donner la capacité au FBI et à la DEA de poursuivre des suspects au-delà de la frontière canadienne.

Tout ceci soulève des préoccupations au sujet de la souveraineté, de la vie privée et des libertés civiles parce que les agents canadiens et américains pourraient avoir la possibilité de traverser bilatéralement les frontières.

Le programme "Shiprider" permettra aux agents américains d'être accrédités à titre de policiers dans les eaux canadiennes.  C'est en voie d'être adopté par le gouvernement Harper, via la loi C-38 intitulée "Loi sur l'emploi, la croissance et la prospérité durable".

"L'initiative de sécurité périmétrique" entre Washington et Ottawa est conçue pour fournir une paroi plus épaisse à la sécurité autour du continent tout en facilitant les barrières douanières aux frontières.

Source:


1 commentaire:

  1. Il faut se rappeler que les dictatures les plus horribles sont le résultat de la "légalité" : l'empilage de lois sur des lois, jusqu'à créer le système oppressif.
    Hitler fut élu chancelier d'Allemagne et promulgua les lois qui lui attribuèrent les pleins pouvoirs...

    C'est ce qui se passe sous nos yeux aux E-U et au Canada, loi après loi...

    Les politiciens sont des valets au service des puissances obscures, qui tressent jour après jour, le filet qui nous emprisonne légalement et qui protège leur propre classe "politique"(immunités, avantages...) et leurs mentors de l'ombre (banquiers, lobbies...).

    Alors telle est la question : le peuple doit-il respecter toutes les lois ?
    Gandhi et Mandela, furent-ils des sujets obéissant aux lois iniques de la domination des "blancs" ?
    Le gouvernement "démocratique" ne devrait il pas être "au service du peuple" ? les politiciens ne sont ils pas "redevables au peuple" qui leur donne un mandat ?

    Si ce n'est pas le cas, il s'agit d'un gouvernement d'oppression du peuple.

    L'ami Pierrot

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés