Suivre ce blog via Facebook

mercredi 30 mai 2012

Taxer les zombies?

Je n'ai pas le temps de traduire, mais ce rapport d'étude me jette à terre!  On est entré dans la "twilight zone"...

Il a été rédigé par un scientifique, Adam Chodorow, de l'Université d'Arizona dans le but de proposer des législations concernant le statut de zombies (mort-vivant) aux yeux du gouvernement, en regard avec l'Agence de l'impôt sur le revenu des États-Unis.  Un zombie doit-il être considéré comme un payeur de taxes et d'impôts?  OUF! 

L'institut de recherche "Social Science Research Networkpublie des études en science sociale et publie dans de très nombreuses revues reconnues et même prestigieuses.  En voici la liste:

Le but de cette étude est de faire des recommendations à l'Agence de l'impôt sur le revenu et au Congrès américain pour que lorsque le "walking dead" se produira, les solutions auront été posées.

Source:



12 commentaires:

  1. D'après moi son cerveau est atteint lui aussi...-hoshi

    RépondreSupprimer
  2. moi aussi hier je suis restée sidérée. aujourd'hui je fais un copié collé de ce que tu as trouvé.
    invraisemblable !!!! cette histoire est proprement démente ! qu'est ce que c'est que cette manip ????
    parce que c'EST une grosse manip !!!!!
    ils nous prennent pour des c*ns !

    @ + Isabelle !

    RépondreSupprimer
  3. Le mieux est d'interroger directement ce professeur de droit par E-mail :

    adam.chodorow@asu.edu

    Adam Chodorow (Contact Author)
    Arizona State University (ASU) - Sandra Day O'Connor College of Law ( email )
    Box 877906
    Tempe, AZ 85287-7906
    United States

    RépondreSupprimer
  4. Ils parlent non seulement de zombie mais aussi de fantômes et de vampires

    E-mail du professeur Chodorow

    adam.chodorow@asu.edu

    RépondreSupprimer
  5. J'ai compris un truc... Ils veulent nous terroriser pour nous contrôler et nous foutre dans les camps de la FEMA. Pour cela ils ont besoin de susciter en nous une crainte phénoménale. Alors on peut relayer leurs info tout en les décrédibilisant ou en montrant derrière l'objectif de la FEMA. Les zombie ou les machins chouettes ne doivent pas nous faire craindre quoi que ce soit. Il ne faut avoir peur que de Dieu UNIQUEMENT.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Enfin quelqu'un de sensé, tu as de bon raisonnement. Il a raison il ne faut pas paniquer devant toutes toutes ces calomnies écouter votre raisons, ils veulent diviser et affaiblir notre esprit pour tuer beaucoup de gens une extinction de masse humaine. La peste à déjà fait des ravages comme sa et on est toujours là donc ne vous inquiétez pas. La vague de folie vient des médias.

      Supprimer
  6. On verra après la grande messe (J.O).
    C'est la carte "Plague of demons" peut être.
    Ou bien ils sont devenus fous, dans les deux cas je me demande comment sa va évoluer.

    RépondreSupprimer
  7. Si vous désirez vous de véritables zombies en voilà !

    http://www.dailymotion.com/video/x5zl8g_zombies-les-mort-vivants-1-de-3_news?start=8

    RépondreSupprimer
  8. http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2012/05/31/shaun-of-the-dead-vivre-a-lere-des-zombies/

    RépondreSupprimer
  9. Plusieurs événements notamment en provenance de la Floride rapportent cette «fréquence» de zombie à l'oeuvre. Les «cobayes» font preuve d'une force surhumaine.

    Ça fait longtemps que les labos militaires travaillent
    à créer le «super soldat». Pour moi, c'est clair. Tout ça relève de l'expérimentation sur des humains.

    Clair aussi que le but est de monter le volume de la peur au max. Facile ensuite pour l'État de se poser en Sauveur et de proposer LA solution: le tout inclus, les camps FEMA.

    Tara

    RépondreSupprimer
  10. vincent de belgique1 juin 2012 à 09:44

    Il avoue avoir mangé le cœur et le cerveau de son colocataire
    Un étudiant américain du Maryland (est) a affirmé à la police avoir tué son colocataire, avant de le découper et de manger son cœur et des parties de son cerveau, rapportaient jeudi les médias américains, quelques jours après une affaire de cannibalisme à Miami (Floride).

    01 Juin 2012 17h40
    Agrandir
    Diminuer
    ImprimerRéagir (0)
    Alexander Kinyua, un jeune homme de 21 ans étudiant à la Morgan State University de Baltimore (Maryland), a été interpellé mardi après la découverte dans sa maison dans le comté de Harford, par son frère, de la tête et des mains de la victime, selon le Baltimore Sun. La victime, Kujoe Bonsafo Agyei-Kodie, un homme de 37 ans, était portée disparue depuis vendredi, selon le journal, qui publie une photo du tueur présumé.

    L'étudiant, qui fait jeudi sa macabre confession à la police, a été inculpé d'assassinat.


    Découper ou manger des humains, une triste mode…

    Cette affaire intervient alors qu'un homme a été abattu samedi par la police alors qu'il dévorait nu en pleine rue à Miami le visage d'un sans-abri. Le crime pourrait être dû à un nouveau type de drogue synthétique qu'il aurait consommé, selon la police.

    Un autre crime horrible est survenu au Canada, où la police soupçonne un acteur porno, Rocco Luka Magnotta, d'avoir tué et dépecé un homme avant d'envoyer sur internet une vidéo de son assassinat.

    RépondreSupprimer
  11. vincent belgique1 juin 2012 à 12:32

    Corps dépecé à Montréal: la victime est un étudiant chinois
    La victime de l'homme qui a dépecé un corps pour en envoyer des parties par la poste à des partis politiques canadiens et posté une vidéo de son crime sur internet est un étudiant chinois, a annoncé vendredi la police de Montréal.

    01 Juin 2012 20h31
    Agrandir
    Diminuer
    ImprimerRéagir (0)
    Il s'agit de Jun Lin, âgé de 32 ans, a indiqué un porte-parole de la police. Originaire de la ville de Wuhan, dans la province du Hubei, il serait arrivé au Québec en juillet dernier pour y faire ses études. "Tout nous porte à croire que ces gens se connaissaient", a-t-il ajouté au sujet de la victime et de son meurtrier présumé, l'ancien acteur de films pornographiques canadien Luka Rocco Magnotta, 29 ans. Magnotta, contre lequel Interpol a lancé un mandat d'arrêt international, est connu sous trois identités différentes et il est accusé de meurtre prémédité et outrage à cadavre. Il aurait commis le meurtre dans la nuit du 24 au 25 mai et se serait envolé vers l'Europe le 26.
    "Le pays de destination, on le garde pour nous", parce "qu'il peut être n'importe où en Europe". "On a même mentionné qu'il pourrait être revenu au Canada sous une autre identité", a ajouté le porte-parole.
    La victime aurait suivi volontairement Magnotta chez lui pour avoir des relations sexuelles, indiquait vendredi un quotidien canndien. Mardi, un pied humain et une main avaient été découverts dans des colis postaux, l'un au siège du Parti conservateur, au pouvoir à Ottawa, l'autre adressé au parti libéral, dans l'opposition.


    Galerie - Corps dépecé à Montréal: la victime est un étudiant chinois


    PrécédenteSuivante
    Articles en relation

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés