Suivre ce blog via Facebook

mercredi 30 mai 2012

Virus Flame : nouvelle étape dans la cyber-guerre ?

Deux ans après le redoutable virus Stuxnet qui visait à paralyser les centrales nucléaires iraniennes, voici que pointe Flame (ou Flamer). Un virus ultra-sophistiqué et difficile à détecter conçu comme une super boîte à outils pour cyber-espions. Une fois l'ordinateur infecté, le logiciel malveillant peut dérober n'importe quel document ou e-mail, des listes de contacts, faire des copies-écran, enregistrer les mots de passe tapés, voire enregistrer des conversations autour de l'ordinateur via le microphone ou la webcam.

Un virus "utilisé comme cyber-arme pour attaquer des entités dans plusieurs pays", explique l'entreprise de sécurité informatique Kaspersky, qui a découvert Flame. "L'objectif principal est bien le vol d'informations tout azimut", pointe Laurent Heslault, expert en cyber-criminalité de la société américaine.

Les informations dérobées sont transmises à un réseau de serveurs éparpillés à travers le monde. Au total, près de 1.000 machines ont été infectées. Des ordinateurs situés en Cisjordanie, en Iran, au Liban, en Syrie, au Soudan, en Arabie saoudite, en Egypte, aux Emirats Arabes Unis, en Hongrie, en Autriche, en Russie et à Hong-Kong. "L'infection s'avère très ciblée et touche à la fois les PC professionnels, de banque par exemple, que des ordinateurs personnels", souligne Laurent Heslault.

Lire la suite:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés