mercredi 18 juillet 2012

Des insectes génétiquement modifiés libérés en Floride


Une société britannique qui a développé un moustique génétiquement modifié pour résister à la propagation de la dengue se heurte à l'opposition croissante de la population concernant la libération d'insectes dans les Florida Keys (archipel situé dans le détroit de Floride).

Une pétition Change.org commencé par une femme à Key West s'opposant à la libération a suscité près de 90.000 signatures et la hausse. "Dites non à la libération des moustiques génétiquement modifiés", la pétition demande.

Mila de Mier, l'auteur de la pétition, a commencé la campagne parce qu'elle a dit qu'elle était inquiète du manque de compréhension scientifique de ce que les insectes pouvaient faire pour le fragile écosystème des Keys de Floride. Elle a accusé Oxitec, la société britannique de biotechnologie qui a développé le moustique, de ne pas écouter les souhaits locaux.

"Nous avons besoin de davantage de données. Si quelque chose va mal, les conséquences pourraient être catastrophiques non seulement pour les humains, mais aussi l'écosystème tout entier, et je ne veux pas que ma famille soit utilisée comme des rats de laboratoire", a déclaré de Mier au Guardian.

Oxitec, dont le siège est à Abingdon, Oxfordshire, a développé le moustique génétiquement modifié dans les laboratoires au cours des 10 dernières années, il a été introduit dans l'ouverture des îles Caïmans pour la première fois en 2009. L'insecte appartient à l'espèce Aedes aegypti, qui est le porteur de la dengue.

Lire la suite:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?