Suivez ce blog via Facebook

mardi 17 juillet 2012

Désarmer les populations pour établir un "monde de paix"? Voici le programme "The United States Program for General and Complete Disarmament in a Peaceful World" (1961)

Ce programme de contrôle des ventes d'armes dans un but de paix mondiale, agenda de désarmement des populations, passe par un traité international qui, pouvons-nous lire dans le document qui suit, sera constitué d'une armée internationale appelée "Force de paix des Nations Unies" (elle n'est pas encore une armée officielle des Nations Unies):

Voilà que nous y sommes, un traité de l'ONU sur les ventes d'armes est actuellement en négociation pour légiférer sur les armes qui "servent à installer un état de terreur", qui sont détenues par des groupes révolutionnaires qui agissent comme des ennemis à la paix et à la sécurité.  Ce traité parle de tous les types de calibre d'armes, des armes nucléaires aux calibres 22, et il pourrait balayer le Second Amendement de la Constitution américaine.  Au nom de la PAIX et de la SÉCURITÉ, les autorités tissent la toile du désarmement complet des populations pour ainsi assurer leur domination. 

Traité ONU sur les ventes d'armes: à mi-chemin, les négociations piétinent

Les Américains n'accepteront jamais d'être privés de leurs armes parce que c'est un droit constitutionnel et parce que c'est profondément ancré dans leur culture que d'avoir la capacité de se défendre et de défendre leur famille contre toutes agressions.  Ce traité de l'ONU ne signifie pas encore le désarmement des populations, mais il sera effectif le temps venu... 

Avant d'arriver à désarmer les populations, de façon légitime et ensuite par la contrainte, il devra y avoir bain de sang.  Les révolutions civiles serviront à proscrire la possession d'armes de façon légitime, et la loi martiale servira à interdire la possession d'armes par la contrainte.  Ceux qui refuseront d'abandonner leurs armes seront tout simplement mis à mort!

Le "nouvel ordre mondial" jouera ses atouts sur le plan émotif en suscitant un vaste état d'insécurité et de privation des ressources essentielles.  En tant de guerre et de chao, éprouvés par la terreur et le manque, les hommes perdent leur sens moral et déploient tous leurs efforts à la survie.  La psychologie humaine se transforme en instint animal et le seul apaisement se trouve dans la sécurité et la paix.  À ce stade de détresse humaine, les hommes veulent trouver la paix et la sécurité et ce, à n'importe quel prix, même au prix de remettre leurs armes.

Alex Jones a un bon dossier concernant ce sujet:

3 commentaires:

  1. C'est exactement comme ça que les dictatures commencent. La Suisse a voulu désarmer ses citoyens il y a quelques années; ces gens ont eu l'intelligence de refuser.

    Pour ceux et celles qui comprennent l'anglais:

    http://www.youtube.com/watch?v=ln56Zp22res&feature=related

    RépondreSupprimer
  2. Article typiquement américain. C'est parce qu'ils ont la culture des armes que ces tordus se conduisent comme des fous en Irak ou Afghanistan.
    Nous n'avons pas d'arme en France (à part pour chasser et avec permis) et nous ne sommes pas plus en dictature que ça (en tout cas pas moins qu'au USA). La seule vrai dictature est celle de l'argent et de la finance...

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés