Suivre ce blog via Facebook

mercredi 4 juillet 2012

Interview w/Yoichi Shimatsu "REACTOR 4 WENT DOWN, MASSIVE COVER UP!"

* Je n'ai pas le temps de traduire...  Quelqu'un peut le faire dans les commentaires?


Kyodo: No. 4 Spent Fuel Pool’s cooling system stopped after alarm sounds — Tepco: “Leakage of water with radioactive materials has not been confirmed”

1 commentaire:

  1. Unité fragile Fukushima de 4 Arrête de refroidissement - Temp. Rising - Yoichi Shimatsu Says SPF 4 is Gone
    30
    06
    2012
    ENE-Nouvelles -

    Système de refroidissement n ° 4 piscine de combustible usé s'est arrêté après l'alarme sonne

    Le système de refroidissement pour une piscine de combustible usé au n ° des estropiés Fukushima Daiichi centrales de réacteur 4 automatiquement suspendu leurs opérations samedi matin après une alarme a émis un avertissement aux alentours de 06h25, Tokyo Electric Power Co. a dit. . . . (plus)

    http://enenews.com/just-in-kyodo-no-4-cooling-system-stopped-after-alarm-tepco-leakage-of-water-with-radioactive-materials-has-not-been-confirmed/

    MISE À JOUR

    Température de la piscine n ° 4 progressant de près de deux fois plus vite que le taux rapporté par Tepco

    Yoichi Shimatsu: Coverup officiel Obscures de l'effondrement du réacteur 4

    Une caméra de sécurité à l'intérieur du Fukushima 1 centrale nucléaire révèle les dernières étapes de la démolition d'une structure en béton armé. Une grue mobile montée sur plasma coupes torche à travers le reste du squelette d'un bâtiment de trois étages, méthodiquement cliver les poutres de soutien quelques autres, libérant des nuages ​​de poussière de chaux brûlée slake.

    Bien que la mosaïque numérique est souvent floue, il est clair que d'un seul côté de la structure est encore debout, ce qui indique que les trois autres murs avaient été soit enlevés plus tôt à la nuit ou s'est effondré dans l'échelle de Richter 5 + tremblements de terre qui a frappé le nord du Japon entre Juin 17 et le 22 juin.

    La conclusion évidente n'a pu être tirée de la scène, qui va encore signalés par les médias, mais encore une fois que tout au long de cette crise, j'ai toujours voulu être agréablement mal plutôt que péniblement correcte. En réponse à ma requête sceptiques, les militants japonais a répondu: "Il était certainement le réacteur n ° 4. Nous n'avons pas entendu autre chose à ce sujet. Il (la démolition) a été fait le jour où la nation a été porté sur la décision du gouvernement d'augmenter la taxe à la consommation. " . . . . (Plus)

    http://www.rense.com/general95/offic.html

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés