Suivez ce blog via Facebook

vendredi 8 juillet 2016

Au moins cinq policiers tués, et six blessés, par des snipers lors d'une manifestation à Dallas

Cinq policiers ont été tués et six autres blessés par balles à Dallas lors d'un rassemblement organisé pour dénoncer les violences policières après la mort récente de deux hommes noirs. Un suspect a été abattu et quatre sont en garde à vue.

Un rassemblement contre les violences policières tourne au drame au Texas. Cinq policiers ont été tués par des tirs jeudi 7 juillet au soir, lors d'une manifestastion organisé à Dallas suite à la mort de deux hommes noirs tués par les forces de l'ordre, a indiqué la police de cette ville du sud des États-Unis.

Le chef de la police de la ville texane, David Brown, a déclaré pendant une conférence de presse que deux snipers avaient ouvert le feu sur dix policiers depuis des positions élevées et qu'un onzième agent avait été touché pendant un échange de tirs avec un des suspects. Le tireur qui s'était retranché dans un bâtiment est mort, ont rapporté les médias américains.

S'exprimant à Varsovie, le président Barack Obama a dénoncé "des attaques haineuses, calculées et méprisables", pour lesquelles il n'existe "pas de justification".

Trois suspects ont été arrêtés après avoir été repérés avec des sacs en tissu camouflage dans leur voiture, ainsi, un peu plus tard, qu'une femme qui se trouvait dans la même partie du garage que le tireur.

Selon les chaînes de télévision locales, les tirs se sont produits jeudi soir peu après la fin d'un rassemblement pour protester après la mort de deux hommes noirs abattus par la police cette semaine, l'un en Louisiane (sud), l'autre dans le Minnesota (nord).

Des équipes d'intervention de la police, les SWAT, ont été déployées sur place, selon les médias.

Des témoins cités par les médias ont affirmé avoir entendu une douzaine de tirs qui sonnaient comme des tirs d'arme semi-automatique, tandis que des vidéos publiées sur les réseaux sociaux montraient des manifestants en train de défiler lorsque des coups de feu ont éclaté.

Il n'était pas possible de déterminer dans l'immédiat si des manifestants ont été touchés.

Le rassemblement à Dallas faisait partie de plusieurs manifestations organisée à travers les États-Unis pour protester contre les violences policière suite à la mort des deux hommes noirs abattus cette semaine.

Source:

4 commentaires:

  1. Ayant trouvé ça étrange au résumé de l'affaire (rohhh comme d'habitude...).

    Je suis allé voir sur le vieux site "complotiste" BeforeIt'sNews et les rumeurs commencent sur des acteurs de crise :

    http://beforeitsnews.com/alternative/2016/07/dallas-shooting-hoax-is-a-clear-psyop-update-3382033.html

    RépondreSupprimer
  2. Pour bientôt..
    Le tout ayant déjà commencer sur le web...
    On dira que ce sont des acteurs,un faux noir tueur et tout le cirque habituel..

    RépondreSupprimer
  3. Compte tenu de la violence policière et des 300 000 000 d'armes, aux States, je me suis souvent demandé pourquoi il n'y avait pas plus de représailles de la part des citoyens; 80% (à vue de nez) des films hollywoodiens font l'apologie de la Vengeance! C'est à croire que la vengeance est la valeur suprême des States...
    Quand on observe, en Europe et surtout en France, le comportement de l'oligarchie: rétorsions envers la Russie et surtout le délire à propos du Brexit, "il faut que ça fasse mal au Royaume Unis", on peut se demander s'il n'y a pas contagion des esprits...

    A+
    André

    RépondreSupprimer
  4. Les cartes du monde sont méconnaissables

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés