Suivre ce blog via Facebook

mardi 4 juin 2013

"Familles apocalypse" (série documentaire du National Geographic)

Des Américains et leur famille se préparent à une rupture des stocks de pétrole, à des explosions solaires causant une perte globale du réseau électrique, à un crash économique sans précédent,à des pénuries alimentaires, à des méga-séismes (New Madrid et San Andreas), à une guerre thermonucléaire, etc.

Une série documentaire réalisée par le canal National Geographic qui expose la réalité quotidienne de citoyens américains qui se préparent au pire, à ce qu'ils croient être une réalité imminente et incontournable.  

Certains diront qu'ils sont paranoïaques ces Américains, mais ceux-là devraient se rappeler que l'insensé de la fable est la cigale, celle qui chante tout l'été avec arrogance...

Au Québec, sur le Canal D.  Disponible aussi en France.  Voir la grille horaire.

6 commentaires:

  1. et ils se préparent à la maladie de morgellons?

    RépondreSupprimer
  2. J'ai bien aimé toute cette série.
    Je comprends mieux pourquoi les survivalistes américains sont catalogués comme terroristes potentiels à surveiller. Leur première mesure est de s'armer de quantités incroyables de munitions, de grosses armes, et de s'entrainer.
    Même s'il y a une vérité dans un retour aux forces sauvages, on retrouve là une névrose typiquement américaine de se faire agresser par un ennemi, et d'agresser le premier.
    On peut déplorer un manque de réalisme, ou de pont de liaison entre le quotidien et toute l'organisation sur le risque attendu.
    Ca ne reste qu'une émission tv.
    Beaucoup des survivalistes présentés dans ces vidéos ne tiendraient pas longtemps. Néanmoins, il y a de nombreuses richesses d'idées dans ces vidéos.
    Vous remarquerez que sur tous les sites français qui traitent du survivalisme, on ne traite pas vraiment de survivalisme, mais principalement du système D !
    Tout ça manque encore de sérieux. Il y aurait beaucoup à gagner à inspecter tous les détails.
    A mon avis, il faut étendre le terme de survivalisme à une vie plus autonome, autarcique, découplée des charges financières, et du pétrole gratuit. Ca serait la première chose utile pour résister à un accident planétaire.
    Le bon survivaliste devrait s'engager dans des formes d'économie réelle, avec un désengagement financier total vers un engagement tangible, du stock, du matériel, des outils de production, des systèmes de conversion d'énergie,...
    Avant de parier sur une catastrophe planétaire dont on sait déjà qu'elle serait exceptionnelle, et qu'elle ne viendra jamais là où on l'a prévue, il vaudrait mieux parier sur les certitudes de la vie courante, sur les besoins courants qui manqueraient lors n'importe quel événement mineure.
    Le domaine est gigantesque, et les mots sont trop peu nombreux à décrire tous les cas.
    Enfin, je pense que c'est des domaines qui mériteraient être plus occupés par des spécialistes en technologies pour apporter des réponses satisfaisantes et durables.
    Un simple joint résistant, chimiquement inerte, en silicone pour les bocaux et toutes fermetures n'existe même pas. On est obligé d'acheter cher des joint rapidement et facilement dégradables, des caoutchoucs qui vieillissent vite, qui se dissolvent dans les acides gras alimentaires... et qui ne résistent pas au ré-usage, ni à la température d'un four.
    Le joint de bocal et actuel est un joint commercial, un joint de ménagère, pas un joint de vrai survivaliste. Les couvercles en métal, pareil, ils sont fait pour être utilisé une seule fois. Ils se détruisent très vite. Ils faudrait au moins les métalliser cuivre pour les protéger contre la rouille, et épaissir les oreilles, là où ça verrouille.

    RépondreSupprimer
  3. J'ai écouté l'épisode 2 hier et j'ai été très surpris !! Ils se sont clanché la série Rambo un peu trop souvent !!Je suis plutot bien équipé pour faire survivre ma famille et j'ai essayé de penser à tout depuis les 5 dernières années. J'ai remarqué quelques erreurs dans leur préparation.
    Entre autre la dame qui prévoit un gros séisme sur la faille de New Madrid, mais qui a mis la plupart de ses réserves dans des pots massons collés les uns sur les autres dans des étagères jusqu'au plafond...j'lui souhaite que ça shake pas trop par chez elle !!
    Un monsieur et une dame qui ont fait des provisions d'eau dans des barils, l'eau stagnante c'est pas diable avec le temps et ils n'ont pas parlé d’aseptisation. ( c'est la première étape que j'ai fait dans ma préparation,,un système de pompage/filtrage et d'aseptisation). Par contre ils sont souvent bien équipé d'animaux et de jardins, ça c'est formidable!
    Le GROS HICK là-dedans, c'est qu'ils ont tous fait leurs préparations comme s'ils n'auraient JAMAIS à quitter leur domicile !! CE FAIT UNIQUEMENT risque de les condamner car, ils auront tellement pris soins de leur forteresse de bouffe et d'armes qu'émotionnellement ils n'oseront pas la quitter même si c'est le meilleur choix selon les circonstances. Ils risquent de couler avec leur navire.
    Je vis en campagne et j'ai quand même prévu un kit de survie avec lequel je peux me déplacer. Un kit TRÈS RAPIDE AU CAS OÙ, et mon kit complet que je devrais réussir à partir avec en 2 voyages si je vais à mon plan de chalet dans les bois. Le nécessaire pour bâtir une serre, semences, armes, bouffe pour au moins 1 an, outils, système d'eau, hygiène ( UN POINT MAJEUR QU'AUCUN A PARLÉ ALORS QUE C'EST LA BASE),kit de complet de premiers soins ( très complet ), compteur geiger ( 2 ), iode de potassium, bons masques à gaz, kit de trapage.. 2 solides 4x4! etc etc, en plus d'être un petit groupe car, seul c'est presqu'impossible de survivre, j'ai regroupé des personnes fiables avec des connaissances variées.
    J'attends pas la fin du monde mais, j'ai aucune confiance en l'Élite qui gère cette planète. Je préfère me sentir auto-suffisant au cas où. Maintenant je vis tranquille et je m'amuse haha

    Très bon commentaire Anonyme qui a bien aimé la série..:-)

    RépondreSupprimer
  4. Les gens que l'on peut voir dans la série sont présentés comme des "extrémistes" (armés jusqu'aux dents) et dans les documents du gouvernement américain, cette description correspond à des cibles identifiées comme étant de potentiels terroristes domestiques. Ils sont dépeints comme des "pro-armes", comme des patriotes, comme des anti-capitalistes, comme des "milices anti-gouvernementales", comme des anarchistes, associés souvent aux chrétiens "born again".

    Entre ces personnages Américains, presque stéréotypés, qui se préparent de façon excessive se situe un juste milieu où la "préparation de survie" est tout simplement la manifestation de l'intelligence et de la sagesse.

    Il est faux de croire que les gens qui se préparent concrètement à un effondrement de la société sont des gens dépressifs, paranoïaques qui ne vivent que dans la peur. C'est un faux raisonnement qui sort, généralement, de la bouche de ceux qui veulent se conforter dans leur inaction.

    RépondreSupprimer

  5. Préparon nous a utilisé l'énergie du vide pour le bien de toutes et tous


    UNE ÉNERGIE PROPRE ET RENOUVELABLE VOIR LES REPORTAGES


    Créons des emplois: les voitures de 5 ans et plus transformons-les en voitures électriques. Pour l'autonomie développons une nouvelle technologie qui va rendre les voitures autonomes de même que les maisons autonomes voir reportage:

    BONJOUR a toutes et tous dans ( NEXUS) DU MOIS DE SEPTEMBRE voir le reportage d'un chargeur autonome qui puise l'énergie du vide pour charger les batteries voir aussi un autre reportage
    BONJOUR A TOUS NOUS POUVONS ÊTRE AUTONOME EN ÉNERGIE VOIR REPORTAGE SUR LE CHARGEUR AUTONOME DECEMBRE 2010
    http://www.hebdosregionaux.ca/abitibi-temiscamingue/2012/04/20/sa-machine-fabrique-de-lelectricite-avec-lair-ambiant

    AU PLAISIR DE VOUS LIRE
    Clément Gauthier Abitibi Canada
    819-735-4331

    RépondreSupprimer
  6. Marrant de se dire que les moqueurs seront les premiers à donner leur derrière pour survivre...
    Dans ces reportages ils sont effectivement dans l'excès mais croire que l'état vous aidera, en cas de guerre civile par exemple, c'est du niveau de réflexion digne d'un(e) attardé(e).

    Jo

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés