Suivez ce blog via Facebook

lundi 26 août 2013

Les rebelles syriens ont utilisé des armes chimiques contre les forces du régime Assad dans un tunnel de Damas où des stocks d'antidotes aux produits chimiques ont été trouvés par des soldats

* Je ne sais pas si cette nouvelle publiée par un média russe est crédible, mais elle mérite certainement d'être considérée puisqu'elle semble s'ajouter à plusieurs autres sources qui prétendent que ce sont les rebelles qui utilisent des armes chimiques.  La Russie est clairement positionnée dans le conflit qui oppose le gouvernement Assad et les opposants au régime puisqu'elle fournit des armes et du matériel de guerre au régime syrien en plus de s'opposer à une invasion du pays par les forces internationales.  Les médias sont fortement utilisés, encore une fois, pour formater l'opinion publique.  Les journaux occidentaux tentent de légitimer une offensive sur la Syrie prétextant qu'elle utilise des armes chimiques et les médias des pays sympathiques au régime syrien (Russie-Chine-Iran), ceux qui ont des intérêts dans la région, accusent les pays occidentaux de soutenir les forces rebelles.  

Les rebelles syriens ont utilisé des armes chimiques contre les forces du régime dans la banlieue de Damas, dans le quartier de Jobar.  Des soldats ont découvert des stocks d'antidotes à des empoisonnements toxiques, disent les rapports des médias d'État. 

Selon SANA (Syrian Arab News Agency), citant une "source officielle", des cas de suffocation chez les soldats de l'armée ont été signalés.  La source a déclaré à l'agence qu'une unité de l'armée a été attaquée et qu'à cet endroit a été trouvé, dans un entrepôt, un contenant étiqueté "Made in KSA".  Un grand nombre de masques de protection a aussi été découvert. En outre, l'armée a trouvé un stock d'antidotes à des intoxications chimiques avec un étiquette portant la mention "The Qatari-German Company for Pharmaceutical Industries".

Les sources de sécurité américaines et européennes croient que le gouvernement syrien utilise des armes chimiques, mais elles sont toujours à la recherche de preuve concluante.  La Maison Blanche a déclaré samedi qu'un "éventail d'options" est disponible s'il est démontré que les forces d'Assad ont utilisé des armes chimiques.

Une équipe d'enquête de l'ONU est entrée dans le pays dimanche dernier pour examiner et enquêter sur l'utilisation présumée d'armes chimiques dans trois endroits différents suite à l'accord du gouvernement du président Bachar al-Assad.

Le gouvernement syrien a déclaré qu'il était prêt à s'engager dans un maximum de coopération avec les experts de l'ONU, selon le ministère des Affaires étrangères de Russie.

Source:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés