Suivre ce blog via Facebook

mardi 13 mars 2012

Les drones de surveillance pourraient être munis d'armes non-létales

* Quoi de plus efficace pour contrer les désordres civils et toute tentative de résistance... 

Utilisés dans l'espionnage et la surveillance civile, ces engins volants sans pilote pourront viser des cibles humaines avec des armes non-létales telles que les gazs lacrymogènes, les taser gun ou des balles de caoutchouc.

5 commentaires:

  1. Qu'est-ce qui empêchera les psychopathes au pouvoir de mettre des armes létales ?

    Le but est de préparer la population à accepter psychologiquement le principe des drones armés, puis un incident dramatisé ou mis en scène (par exemple, l'attaque d'un collège par un tueur fou) justifiera le déploiement des drones armés en territoire Zunien. Et le tour sera joué...

    L'objectif des élites au pouvoir est de mettre en place le contrôle des foules, soit collectif par des armes présentées comme non létales (mais qui le sont si on augmente la puissance) soit individuel par des assassinats ciblés rendus possibles par la loi NDAA.

    L'ami Pierrot

    RépondreSupprimer
  2. Il va falloir s'équiper pour aller faire ses courses :
    Casque pour les coups sur la tête, masque à gaz pour les lacrimos, bouclier pour les tazers et balles caoutchouc, Combinaison en aluminium pour les armes à micro-ondes...et des cocktails Molotov pour se réchauffer l'hiver.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah! Ah! Ah! Merci! Ça fait du bien de rire un bon coup! Et vous avez un blog très intéressant! :-)

      Supprimer
  3. http://emmanuel-mondedaujourdhui.blogspot.com/

    RépondreSupprimer
  4. Moi c surtout la mouche pentium V qui me hante ,celle ci peut carrement vous explorer le tdc a votre insu ,en cas de doutes ?lachez les gaz !

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés