Suivre ce blog via Facebook

jeudi 6 décembre 2012

La cheffe du gouvernement met en garde contre les «zombies»

* Wow, quel humour décapant!

Intervenant avec humour à propos de la supposée prophétie maya sur la fin du monde, la première ministre australienne Julia Gillard a assuré ses compatriotes de son soutien face aux «zombies» et «bêtes démoniaques».

La première ministre australienne Julia Gillard est intervenue avec humour jeudi dans le débat sur la supposée prophétie maya de la fin du monde. Elle a assuré ses compatriotes de son soutien face aux «zombies», aux «bêtes de l'enfer» et au triomphe de la pop coréenne.

«A mes chers compatriotes australiens qui sont encore vivants, la fin du monde approche», comme «l'a prédit le calendrier maya», déclare l'air grave Julia Gillard, entre deux drapeaux australiens, sur cette vidéo d'une minute tournée pour un programme «Fin du monde» de la radio Triple J, destinée à un public jeune.

«Que le coup final soit porté par des zombies dévoreurs de chair humaine, de bêtes démoniaques de l'enfer ou par le triomphe de la K-pop (la pop sud-coréenne: ndlr), vous devez être persuadés d'une chose à mon sujet: je me battrai pour vous jusqu'à la toute fin», ajoute-t-elle.

«Au moins, cela veut dire que je n'aurai plus à faire 'Questions et Réponses'», note-t-elle, en référence à une émission politique télévisée où les personnalités répondent aux questions d'auditeurs. «Bonne chance à vous tous», conclut-elle sombrement.

L'Amérique centrale et le Mexique célèbreront le 21 décembre la fin d'une grande ère dans le calendrier maya (que des chercheurs situent plutôt au 23 décembre), un événement que certains associent à la fin du monde.

Source:

1 commentaire:

  1. Julia Gillard étant une créature au service des maîtres du Monde et du NWO, cette "plaisanterie" au goût douteux peut avoir un autre objet.

    La "programmation prédictive" est en effet, un art consommé dans les communications médiatiques.
    La description avec force détails - même sous prétexte d'en rire - des abominations à venir, sert en effet à donner du "corps" aux peurs des concitoyens qu'elle est censée diriger. Au lieu de rassurer, la plaisanterie très douteuse peut être prise au sérieux par certains, et c'est peut-être le but occulte de la manœuvre.

    L'ami Pierrot

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés