Suivre ce blog via Facebook

mardi 18 décembre 2012

Prémisse de la loi martiale sur le territoire américain: Des équipes de SWAT (policiers d'élite) patrouilleront à pied les rues d'une ville en Arkansas pour faire face à la montée des crimes violents

* Le dernier Batman, "l'Ascension du chevalier noir", a assurément préparé l'inconscient collectif à la mise en place de la loi martiale pour protéger la population de "terroristes domestiques" qui menacent la paix et la sécurité.  Ce qui est intéressant dans ce film, qui ajoute à la programmation prédictive, c'est que le terroriste Bane, qui prend le contrôle de Gotham (New York), porte le discours du libérateur, de celui qui vient délivrer le peuple de l'oppression des riches, des criminels en cravate, des grands dirigeants de corporations qui ont appauvri le peuple.  Les propos de Bane sont en quelque sorte un écho à ceux tenus par les  militants de "Occupy Wall Street", similaires aux considérations de "We the People" et à l'idéologie du "Tea Party".  Bane rejoint les contestations des groupes jugés "subversifs", des milices, des "preppers", et ce personnage (sujet à des expériences militaires des "super soldats") incarne un dangereux terroriste qui a une certaine légitimité dans son existence.

Au début 2013, des équipes de policiers débuteront des patrouilles dans les rues de la ville de Paragould, dans l'Arkansas.  Ces policiers armés de fusils semi-automatiques seront dans les rues en réponse à l'augmentation des crimes violents dans la ville, disent les autorités.  Les policiers auront le mandat de surveiller les activités et les déplacements des citoyens et ils intercepteront toute personne suspecte pour lui demander son identité: "Si vous marchez, nous allons vous arrêter pour vous demander pourquoi vous marchez et nous allons vérifier votre identité".

Le chef de police instaure cette mesure, qu'il considère comme étant la loi martiale, en annonçant aux citoyens que toute personne suspecte sera arrêtée et que ceux et celles qui refuseront de décliner leur identité seront arrêtés pour obstruction à une opération gouvernementale.

Le commandant de la police ne juge pas nécessaire de consulter un avocat pour la mise en place de cette surveillance accrue, littéralement un état policier, puisque le but est de protéger la population et d'assurer la sécurité de la ville.

Cette initiative est appelée "Arrête et identifie-toi", similaire à celle mise en place dans la ville de New York.  Ce programme du maire Bloomberg a eu des effets désastreux à cause des interventions jugées racistes auprès de certaines communautés ethniques.

Source:
http://current.com/1nnrokc

1 commentaire:

  1. En effet, le NWO se met en place comme prévu, et les derniers évènements hyper médiatisés, comme ces tueries (celle de Newtown étant la plus spectaculaire, mais il y en a eu d'autres très récentes) visent à faire accepter à la population la "loi martiale".

    Les flics du NWO ne s'en cachent même pas :

    "Le chef de police instaure cette mesure, qu'il considère comme étant la loi martiale, en annonçant aux citoyens que toute personne suspecte sera arrêtée et que ceux et celles qui refuseront de décliner leur identité seront arrêtés pour obstruction à une opération gouvernementale."

    Les véritables meurtriers ne seront pas inquiétés, car ils sont dans les "hautes sphères du pouvoir" et ils manipulent les évènements et leur médiatisation. Les "flics" et "commandos policiers" sont des serviteurs zélés et dénués d'esprit critique voire d'esprit humain, au service de ce plan. La brutalité des flics sur des femmes, enfants, vieillards voire handicapés a fait l'objet de nombreux "faits divers".

    Bien entendu, ce seront les simples citoyens innocents qui seront contrôlés, voire brutalisés si ce n'est assassinés en cas de "opposition aux forces de l'ordre"; par définition les meurtriers et les gangs, et bien sûr les agents secrets se méfient et ne circuleront pas dans la rue comme ça.

    L'ami Pierrot

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés