Suivez ce blog via Facebook

mercredi 2 mars 2016

Analyse de Dutchsinse concernant les "prétendues" fausses lectures d'émanations de monoxyde de carbone sur la Côte Ouest: il ne croit pas aux explications de la NASA...

Je n'ai pas le courage de m'attaquer à la traduction, vous pouvez utiliser un logiciel qui vous transmettra l'essentiel du texte. 

Je suis les analyses de Dutchsinse depuis plusieurs années, de façon ponctuelle, et j'estime que son travail quotidien d'observation et d'analyse des multiples logiciels et cartes-radar de la NASA/NOAA/Space Wheather mérite d'être considéré.

Dutchsinse ne croit pas à l'avis émis par la NASA à l'effet que les fortes concentrations de monoxyde de carbone soient des lectures erronées, puisque les images en direct sur la carte montrent, depuis le 23-24 février, un nuage croissant de monoxyde de carbone qui atteint un sommet le 26 février et qui régresse graduellement pour laisser encore quelques traces visibles en date du 2 mars. Il croit que la pression sismique et un grand mouvement de plaque est la seule explication pour justifier l'apparition de cette quantité de gaz sur une zone aussi vaste, dans un si court laps de temps.

Il termine son analyse en disant qu'il ne peut pas se prononcer sur les répercussions précises de telles émanations de monoxyde de carbone puisqu'il n'a jamais observé d'aussi fortes concentrations. Il invite tout simplement les gens à la prudence.

6 commentaires:

  1. C'est tout nouveau comme sujet pour moi, mais si je ne m'abuse, hier sur la carte tout semblait calme sur le reste du globe, à par un point plus mauve avec les coordonnées de Changtongya, Nagaland en Inde. Aujourd'hui il semble s'être aussi développée une tache sur la région Hebei en Chine. Ce type d'augmentation est-il fréquent un peu partout sur le globe de façon si rapide? Et est-ce normal? J'imagine que l'attention sur les émanations de la cote ouest est plus grande à cause de la faille San Andreas et c'est normal, le big one est pèse sur leur tête comme une épée de d'amoclès. Merci pour le lien, je vais continuer à jeter un coup d'oeil et tenter de mieux en comprendre les enjeux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme Dutchsinse, il s'agit de visionner ces cartes pour comprendre leur fonctionnement ainsi que les patterns qui s'installent et qui peuvent être des précurseurs de phénomènes climatiques ou géologiques.

      Supprimer
  2. L'observation des mammifères marins et terrestres, des poissons et des reptiles peut aussi informer que quelque chose se prépare. Par exemple, le comportement, la migration ou mort d'animaux marins spécialement ceux qui vivent à de grandes profondeurs et qui sont rarement vu sur les côtes, comme le régalec. C'est ce qui s'est produit au Japon peu de temps avant le séisme et le tsunami en 2011. Les chercheurs pensent que des liens peuvent être faits, du moins les Japonais, par ce que les autres ne se prononcent pas... mouais ;-)

    Les mouvements tectoniques entraînent le rejet de l'ozone dans l'atmosphère apparemment : les roches pulvérisées par des pressions intenses dégagent de l'ozone. Les animaux terrestres y sont sans doute sensibles outre les perturbations électromagnétiques. J'ignore s'il s'agit d'une grande quantité dans l'atmosphère et quels sont les instruments qui le mesurent.

    http://www.livescience.com/40628-animals-predict-earthquakes-oarfish.html

    http://www.geography-site.co.uk/pages/physical/earth/pred.html

    Pas qu'une mince affaire les failles de Cascadia et de San Andreas! Quant à celle de New Madrid...

    http://michelduchaine.com/2014/07/13/la-faille-de-new-madrid-une-epee-de-damocles/

    http://www.simplegeo.ca/2011/10/la-zone-sismique-de-new-madrid-un.html

    Super époque, on a pas le temps de s'ennuyer! :-)
    Corpus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non et nous n'avons encore rien vu...

      Supprimer
  3. Vous croyez que 2012 le film pourrait rejoindre la réalité en 2016? CME,neutrinos et fin du monde en 42 mois ça en dit long dans l'Apocalypse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas si ce sera en 2016, mais on s'approche un peu plus à chaque seconde. Le film 2012 est à réécouter, à un deuxième niveau.

      Supprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés