Suivez ce blog via Facebook

vendredi 4 mars 2016

En plein désert du Nouveau Mexique, Google teste un réseau très haut débit sans fil basé sur des ondes millimétriques relayé par des drones. Baptisé Skybender, ce projet aurait des débits jusqu'à 40 fois supérieurs à la 4G

Google Is Building A 100kW Radio Transmitter At A Spaceport And No One Knows Why:
http://hackaday.com/2016/03/02/google-is-building-a-100kw-radio-transmitter-at-a-spaceport-and-no-one-knows-why/

Après les ballons, les drones. Jamais à court d'idées et de réflexions - souvent exotiques - Google a levé le voile sur son dernier projet en matière de technologies réseaux sans fil. Après Loon, un précédent projet recourant à des ballons géostationnaires permettant de fournir un accès Internet à des régions ne disposant pas des infrastructures nécessaires pour être connectées à des réseaux terrestres, la firme de Mountain View a présenté Skybender.

D'après un article du Guardian, la société est en train de tester dans le désert du Nouveau Mexique une technologie très haut débit sans fil dont la vitesse serait jusqu'à 40 fois supérieure à celle d'un réseau 4G Long Term Evolution (LTE). Pour son projet Skybender, Google recourt à une technologie expérimentale « d'ondes millimétriques » (millimiter-wave radio) qui pourrait bien préfigurer ce à quoi s'attendre avec la 5G. La société a installé pour l'occasion un émetteur-récepteur d'ondes millimétriques près du centre des opérations Spaceport et un autre sur l'ère Vertical Launch, ainsi qu'une tour répéteur de signal. Les signaux sans-fil sont ensuite relayés par une flotte de drones à énergie solaire.

Une portée 10 fois plus faible que la 4G actuelle

Google travaille depuis de longs mois sur sa technologie d'ondes millimétriques qui avait fait l'objet en 2014 d'une autorisation de la commission fédérale des communications américaines (FCC) pour un test en Californie, à San Mateo. Pour autant, il reste encore beaucoup à faire pour assurer la viabilité grandeur nature du projet Skybender, dans la mesure où, pour l'instant, la portée de cette technologie réseau très haut débit sans fil est limitée comparée au LTE. Testée sur une bande fréquence de 28Ghz, la distance de réception serait aujourd'hui 10 fois inférieure à celle d'un signal 4G actuel. « C'est un projet très difficile, très complexe et qui pompe beaucoup d'énergie », a déclaré Jacques Rudell, professeur en ingénierie électrique à l'Université de Washington à Seattle et spécialisée dans cette technologie.

Outre Google, le département de la défense américaine (Darpa) travaille également sur une technologie basée sur des ondes millimétriques et des drones dans le cadre de son programme Mobile Hotspots. Un projet qui a pour but de fournir un accès réseau d'1Gbit/s pour des troupes militaires.

2 commentaires:

  1. info que je ne sais où mettre,alors voilà, voilà....
    pierre jovanovic ‏@pierrejovanovic 4h4 hours ago

    pierre jovanovic Retweeted fiatcurrency ن

    attention: voilà pourquoi le CANADA a vendu ses dernières tonnes d'or PARCE QU'IL N'Y EN A PLUS SUR LES MARCHES !

    pierre jovanovic added,
    fiatcurrency ن @fiatcurrency
    BlackRock Inc. temporarily suspended issuance of new shares in its iShares Gold Trust exchange traded product amid surging demand for gold.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien possible. Mais je me demande si iShares Gold c'est de l'or virtuel, des titres papier. Il y a l'or papier et l'or physique. Ici j'ai spécifié le cours de l'or physique :
      http://www.24hgold.com/francais/cours_or_argent.aspx?money=CAD

      Ça ne me dit pas s'il en reste ou non pour vrai sur le marché, mais le cours était à la hausse vendredi après-midi.
      Corpus

      Supprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés