Suivez ce blog via Facebook

samedi 26 mars 2016

La Corée du Nord diffuse la vidéo d'une attaque nucléaire sur Washington

* Corée du Nord: l’armée doit "être prête" à une frappe contre Séoul

La Corée du Nord a diffusé samedi une nouvelle vidéo de propagande montrant une attaque nucléaire sur Washington et menacé son voisin du sud d'une «attaque militaire sans merci» pour avoir calomnié son leader Kim Jong-un.

Intitulée La dernière chance, la vidéo de quatre minutes diffusée par Pyongyang montre un missile nucléaire tiré depuis un sous-marin dévastant Washington, puis un drapeau américain en flammes.

La fin du film montre un missile surgissant des nuages, et revenant sur terre pour s'écraser devant le Lincoln Memorial, monument en l'honneur du 16e président des États-Unis dans la capitale américaine.

Le Capitole explose alors et un message apparaît sur l'écran, en coréen: «Si les impérialistes américains bougent d'un pouce en notre direction, nous les frapperons immédiatement avec notre force nucléaire».

La Corée du Nord a diffusé des vidéos similaires par le passé, dont une en 2013 montrant la Maison-Blanche dans le viseur d'un tireur, ainsi que l'explosion du Capitole.

La dernière vidéo a été publiée par le site internet de propagande DPRK Today.

Depuis le quatrième essai nucléaire du Nord le 6 janvier, le climat s'est particulièrement dégradé sur la péninsule, Kim Jong-un menaçant de procéder à de nouveaux essais nucléaires et à des tirs de missiles, en réponse à des manoeuvres militaires entre la Corée du Sud et les États-Unis.

Par ailleurs, l'artillerie de l'Armée populaire de Corée a posé un «ultimatum» samedi à la présidente sud-coréenne Park Geun-Hye, exigeant qu'elle s'excuse après des déclarations à Séoul sur l'opportunité de «décapiter» la direction nord-coréenne.

«Si la traître Park Geun-Hye et sa bande ne répondent pas... l'artillerie de longue portée de l'armée coréenne lancera une action militaire sans merci», assure un communiqué diffusé par l'agence de presse officielle de Corée du Nord KCNA.

Source:

4 commentaires:

  1. En toute chose il faut savoir faire la part des choses...

    N'oublions pas que La Presse est un média d'information conspirationniste reconnu : il faut donc faire attention...

    ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Dans une visualisation à distance Ed Dames a vu en 2004 que la prochaine utilisation d'une arme nucléaire serait dans la péninsule coréenne. " Il a dit que la détonation de ce dispositif nucléaire va nous introduire dans la troisième guerre mondiale.
    Corpus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi je dis le contraire..le prochain usage du nucléaire sera un acte terroriste ou on contaminera une ville , exemple comme Bruxelle ou Paris, avec un seul kilo d'uranium. un seul de ces kilos lâché via un petit avion au dessus d,une ville la contamine pour 125 ans... D'ou proviendra l'uranium enrichi crois-tu? Tout dépend du fals flag et qui ont veut accuser.L'Iran qui enrichit et produit amplement de la poudre jaune peut être considéré comme en première ligne, ensuite la Coré du nord.... N'oublions pas que tout est programmer d'avance et l'agenda semble avoir les pages pleines.

      Supprimer
    2. Oui l'explosion d'uranium dans une ville (Rome peut-être) est plausible. Il est possible aussi que la visualisation d’Ed Dames se soit arrêtée qu'à un événement perçu et non pas tous les événements à se produire simultanément sur un continuum de temps, comme un arrêt sur image.
      Apparemment, la visualisation à distance est très précise géographiquement, mais non au niveau de l'espace-temps linéaire avec lequel nous sommes familiers. Il n'y a pas qu'un événement, mais plein d'événements qui se déroulent partout provoqués par une belle bande de débiles, tous pays confondus!
      Corpus

      Supprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés