Suivez ce blog via Facebook

samedi 12 mars 2016

La Corée du Nord menace d'une guerre éclair pour «libérer Séoul»

« Blitzkrieg », l'histoire a retenu ce mot lors de l'annexion éclair de la Pologne par l'Allemagne nazie. C'est aujourd'hui une menace formulée par la Corée du Nord contre les forces sud-coréennes et américaines qui mènent actuellement leurs plus importantes manœuvres conjointes.

Elle promet aussi de « libérer toute la Corée du Sud y compris Séoul », selon l'agence officielle nord-coréenne KCNA. 

Chaque année, ces opérations militaires soulèvent la colère de Pyongyang. Mais cette fois, le commandement militaire nord-coréen menace d' « une frappe préemptive contre les groupes ennemis » pour répliquer à ces exercices dans le port de Ponhang, dans le sud-est du pays, à plus de 400 kilomètres de la capitale nord-coréenne.

Quelques heures plus tard, les médias officiels nord-coréens ont affirmé que Kim Jong-un se réservait le droit de lancer une « attaque nucléaire préventive », comme un « dernier avertissement à Washington », écrit le Rodong Sinmun.

En réaction, le ministère sud-coréen des Affaires étrangères a appelé Pyongyang à cesser ses menaces et ses provocations, selon l'agence de presse sud-coréenne Yonhap.

Depuis le début des manœuvres américano-sud-coréennes, qui sont cette année les plus importantes jamais effectuées, avec 12 200 militaires américains et 5 000 sud-coréens, la Corée du Nord lance quotidiennement des avertissements envers les deux alliés et les menace notamment de frappes nucléaires préventives.

La Corée du Nord a effectué un quatrième essai nucléaire en janvier, puis un tir de fusée à longue portée en février, en violation de plusieurs résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU, accroissant les tensions dans la région. Le Conseil de sécurité a ensuite considérablement alourdi les sanctions internationales qui pesaient déjà sur le régime nord-coréen, le plus isolé au monde.

Lire la suite:

2 commentaires:

  1. Je cite: "... avec 12 200 militaires américains et 5 000 sud-coréens..."

    Ils doivent trembler les Nord coréens avec leur 9 millions de militaires.

    "La Corée du Nord est le pays le plus militarisé au monde en ce qui concerne la proportion de la population engagée dans les forces armées avec un total de 9 495 000 hommes d'active, de réserve et paramilitaires."
    Sans parler des millions de fanatiques qui fonceront tête baissé en cas d'hostilité.
    Source Wiki

    RépondreSupprimer
  2. Par définition, une blitzkrieg associe Suprise et mouvement éclair, si le Kim annonce une attaque de type Blitz, il perd la surprise donc ça ne fonctionnera pas...
    Tout ceci c'est encore du blabla comme chaque année.

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés