Suivez ce blog via Facebook

lundi 21 mars 2016

Marine Le Pen en visite au Québec: l'accueil de 25 000 réfugiés syriens est «une folie»

L'accueil de 25 000 réfugiés syriens par le gouvernement Trudeau est une « folie ». La classe politique d'ici subit une forme de « terrorisme intellectuel ». Les Québécois ne sont pas assez combatifs quand vient le temps de défendre leur langue. En visite au Québec, la présidente du Front national (FN), ce parti d'extrême droite de France, en a long à dire sur la politique canadienne et québécoise.

Marine Le Pen estime que son parti a des affinités avec le Parti québécois. Elle appuyait le projet de charte des valeurs, qui a soulevé une telle controverse. Elle croit que Pierre Karl Péladeau donnera un « nouveau souffle à la souveraineté ». La Presse l'a rencontrée. 

Du «terrorisme intellectuel»

Sa visite au Québec était à peine annoncée que tous les partis politiques provinciaux et fédéraux sont sortis sur la place publique pour déclarer qu'ils ne rencontreraient pas Marine Le Pen et qu'ils ne voulaient rien avoir à faire avec elle. À croire que la chef du FN est radioactive. Que pense-t-elle de ce traitement ?

« La classe politique québécoise semble vivre dans une forme de crainte. Et je trouve que quand il y a de la crainte dans une démocratie, c'est que la démocratie va mal. » Mme Le Pen, qui trouve la réaction des politiciens « puérile », affirme que des gens du milieu politique ont sollicité des rencontres avec elle, mais qu'ils ont eu « peur de le faire » ou qu'ils l'ont contactée « pour dire qu'ils [avaient] subi beaucoup de pression ». Elle refuse de divulguer leur nom ou leur allégeance.

« Il y a une forme de terrorisme intellectuel qui est très dommageable. Parce qu'une démocratie mature n'a pas peur du débat d'idées. Ça en dit long sur le poids du politiquement correct et de la pensée unique. Cela dit, ce n'est pas très grave. Je ne suis pas là pour faire la tournée des popotes politiques. Même s'il y a toujours intérêt, quand on est un responsable politique, à pouvoir échanger avec des gens qui peuvent sur certains sujets partager vos préoccupations. » 

Lire la suite:

1 commentaire:

  1. En France, au salon de l'agriculture, Hollande et Valls, malgrés trois rangs de gardes du corps, ont été hués et interpelés. Car les suicides d'agriculteurs et éleveurs n'arrêtent pas, c'est hallucinant, surtout après les contrôles fiscaux.
    Par contre, Marine le Pen a été accueillie avec joie, elle allait embrasser les gens, on lui offrait des fleurs, et les agriculteurs lui expliquaient leur problème.
    Je ne prends pas parti, je témoigne de ce qui se passe en France.

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés