Suivez ce blog via Facebook

mardi 15 mars 2016

Le mois dernier, un haut-responsable du renseignement des Etats-Unis a averti que la technologie d'édition du génome est désormais une arme potentielle de destruction massive

*Le généticien David Suzuki a récemment exprimé son inquiétude disant que les êtres humains font partie d'une "expérience génétique massive" depuis de nombreuses années et que les intentions de la biotechnologie vont au-delà de l'argent

Les génomes désormais modifiables à volonté

Des scientifiques sonnent l'alarme sur le danger des nouvelles souches virales créées par le mélange du virus de la grippe aviaire et de la grippe humaine: si la souche du virus devait s'échapper du laboratoire elle pourrait provoquer une pandémie mondiale et causer des millions de morts, avertissent les experts

Google veut stocker notre génome: le projet "Google Genomics"

Coup de tonnerre dans le monde de la génétique : des chercheurs chinois annoncent avoir modifié le génome d'embryons humains

150 créatures hybrides homme-animal ont été produites dans des laboratoires au Royaume-Uni: Les embryons ont été cultivés secrètement dans les trois dernières années

Les techniques utilisées par le système CRISPR-cas9 devraient être répertoriées comme des dangers au même titre que les essais nucléaires de la Corée du Nord et les armes chimiques clandestines en Syrie, a averti le directeur américain du renseignement dans un rapport annuel destiné au Sénat des États-Unis.

La recherche dans l'édition du génome est une menace continue, croit-il, qui augmente le risque de création d'agents ou de produits biologiques potentiellement nocifs.

Lire la suite:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés