Suivez ce blog via Facebook

lundi 5 octobre 2015

BANG! Hillary Clinton va publier son plan pour le contrôle des armes

* Donald Trump: le problème est la santé mentale, pas les armes:
http://www.lapresse.ca/international/etats-unis/201510/04/01-4906502-trump-le-probleme-est-la-sante-mentale-pas-les-armes.php

La démocrate Hillary Clinton présentera lundi les mesures de lutte contre la violence liée aux armes à feu qu'elle entend promouvoir si elle devient présidente des Etats Unis. L'ancienne Première dame et candidate à l'investiture démocrate pour l'élection présidentielle de novembre 2016 s'est exprimée de façon très ferme en faveur de nouvelles mesures pour le contrôle des armes à feu après la tuerie qui a fait neuf morts la semaine dernière sur un campus de l'Oregon
    
Elle a notamment dit vouloir lancer un "mouvement national" pour contrer l'influence du lobby des armes à feu, la National Rife Association (NRA), sans être plus précise. Parmi les mesures qu'elle devrait présenter lundi lors de deux meetings électoraux près de Manchester, dans le New Hampshire, figurent l'utilisation des prérogatives présidentielles pour faire en sorte que les gens qui achètent des armes à feu dans des salons et foires et sur internet soient soumis aux même vérifications d'antécédents et acquittent les mêmes taxes que ceux qui se fournissent dans les commerces traditionnels. 
    
Au Congrès, elle demandera de combler ce qu'elle a qualifié de "vide juridique de Charleston", en référence à la tuerie de juin dernier qui a fait neuf morts dans une église afro-américaine de Charleston, en Caroline du Sud. Actuellement, si la vérification de la situation d'un individu voulant acheter des armes n'est pas achevée dans les trois jours, la vente peut se produire. Le tueur présumé de Charleston a pu acheter son arme en raison de cette disposition, comme l'ont fait 2.500 autres personne en 2014, qui, sinon, n'auraient pas été en mesure de pouvoir effectuer ce genre d'achat, précise l'équipe de campagne d'Hillary Clinton. 

La candidate lancera aussi un appel pour que les "armes d'assaut de type militaire" soient interdites dans les rues en s'engageant à faire abroger une loi de 2005 qui, dit-elle, confère "l'immunité" aux fabricants et distributeurs d'armes. 

7 commentaires:

  1. La «tuerie» de Sandy Hook au Connecticut en décembre 2012 était un exercice. Il n'y a pas eu de victimes... Des acteurs, des figurants se sont retrouvés aussi bien sur ce lieu qu'au marathon de Boston. Coïncidence ? Une femme s'est même retrouvée à un autre endroit... Autre Coïncidence ? En Oregon, idem. Une autre «tuerie» déguisée. Point à la ligne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je suis d'accord avec vous ,trop d'incohérences ;comme en France Merah ,Charlie Hebdo ils tuent les acteurs Merah ,les frères mais les victimes sont vivantes

      Supprimer
    2. Si ils sont vivants ils sont ou et leur famille font quoi alors.????

      Supprimer
  2. DONALD TRUMP A OMIS (LAPSUS FREUDIEN?) DE DIRE QUI SONT LES VERITABLES DERANGES MENTAUX, A SAVOIR LES GOUVERNANTS ET POLITICIENS, CAR IL ASPIRE LUI-MEME A FAIRE PARTIE DE LA MEME HEUREUSE FAMILLE. .

    RépondreSupprimer
  3. Qu'il y ait instrumentalisation-montage ou non, NRA et militaires c'est kif-kif. Certes, une population désarmée pourrait être plus manipulable dans certaines circonstances, il y a peur de, c'est un des arguments phares de certains pour le port d'arme, mais l'achat d'armes fait aussi les affaires des lobbyistes. Par ailleurs, il faut savoir que si le débat est remis à chaque fois sur le tapis après une fusillade, cela reste de l'ordre du débat, alors que les achats d'armes aux usa montent en flèche dans ce genre de période. Donc c'est les vendeurs d'armes qui ressortent gagnant, non ceux qui souhaiteraient changer la loi sur le port d'arme. Vous me direz, pour l'instant. N'empêche que c'est récurant pour l'instant : ce sont les vendeurs d'arme qui sortent gagnant de ce genre de médiatisation.

    A quelle société aspirez-vous ? Avec quelles règles, quel droit, que système ? Question à se poser au-delà des ficelles agités par les conspirateurs.

    Donc pour moi, pointer du doigt les "tueries déguisées" ou l'instrumentalisation sans prendre en compte tout ça, c'est dommage ! Traitez moi de bisounours, mais en attendant, cela fait le jeu du complexe militaro-industriel.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans un monde "raisonnable" (où la morale est en accord avec les droits) la question se pose et elle doit se poser. Toutefois, ici, ce n'est pas la morale qui commande mais les puissances. Et ces puissances encaissent en temps de paix et en temps de guerre parce qu'elles manipulent toutes les factions!

      Supprimer
    2. Aux sujet des manipulations et des mouvements qui se mettent en marche.

      https://www.youtube.com/watch?v=YXTgWA4F5D4

      Supprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés